Chambres d’Agriculture

Mobilisation des salariés Chambres d’Agriculture pour obtenir des salaires décents

Le mercredi 28 juin, de 12h à 16h, les travailleurs des Chambres d’Agriculture de toute la France, à l’initiative de la CFDT Agri-Agro, convergeront vers l’avenue Georges V, devant les locaux de Chambres d’Agriculture France. Ils exprimeront leur mécontentement et soutiendront les négociateurs en préparation de la séance de négociation salariale du lendemain. Cette manifestation sera diffusée en direct sur un écran géant.

En l’espace de dix ans, la valeur du point n’a augmenté que de 2,75%…
L’année dernière ! Lors de l’ouverture des négociations de 2023, le 29 juin, une inflation supplémentaire de 5,20% depuis les négociations de 2022 sera à prendre en compte. Les travailleurs ont très mal accueilli la proposition de rattrapage de 0,25% pour 2022 avancée par la délégation patronale le 5 mai dernier, d’autant plus que la ressource TATFNB (taxe additionnelle à la taxe sur le foncier non bâti) avait été augmentée de 3%. Cette proposition est perçue comme un mépris indigne envers les salariés, alors même que leur motivation ne faiblit pas, mais que leur pouvoir d’achat s’effondre et que le taux de rotation du personnel atteint des sommets.

Après avoir mené des actions locales coordonnées par la CFDT Agri-Agro, telles que des grèves, des débrayages, des pétitions et des pique-niques de protestation, les travailleurs « montent » à Paris pour exprimer au plus haut niveau de ces chambres consulaires leurs revendications en faveur de salaires dignes. Une mesure salariale juste et équitable permettrait de rétablir la sérénité au sein du réseau, dans l’intérêt bien compris de tous : salariés, élus et agriculteurs.

La CFDT Agri-Agro apporte son soutien total à ces initiatives et rappelle qu’elle reste pleinement mobilisée pour que la négociation du 29 juin soit à la hauteur de l’engagement quotidien des travailleurs.

Publié par Jérôme Stravianos, 1 commentaire